Pour faire face aux dangers extérieurs et intérieurs la République instaure la Terreur.

Guerres révolution

Après la chute de la monarchie, la République est proclamée le 21 septembre 1792.

Mais le régime républicain apparaît très menacé dès ses débuts.

Des révolutionnaires, appelés « Montagnards » sentaient que la révolution était menacée. Ils prônent le rétablissement de l’ordre par la force et une politique ferme pour mettre fin à la menace extérieure.

Sous la direction de Robespierre, les Montagnards imposèrent une dictature sanglante, limitèrent les libertés, matèrent les révoltes et firent arrêtés et exécuter des milliers de personnes.

Cette période sanglante est appelée « la Terreur ».

La terreur dura une année. La population, est excédée par ces excès. L’assemblée fit arrêter et exécuter les principaux chefs montagnard et mit fin à cette période sanglante.

Elle rédigea une nouvelle constitution qui partageait le pouvoir entre un gouvernement et deux assemblées. Mais les français commencent à se lasser de tous ces changements.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s