Coupe syllabique à la ligne

Lorsque l’on écrit un texte ou une phrase, il arrive parfois qu’on arrive en bout de ligne et qu’on ait pas la place pour finir le mot. Dans ce cas, on procède à une coupe syllabique (on coupe le mot entre deux syllabes).

coupe syllabe

Quelques règles : 

– On ne peut couper un mot qu’entre deux syllabes.
Exemple :  « épuisement » : EPUI – SE – MENT. Nous avons donc deux solutions pour la coupe syllabique : épui-sement ou épuise-ment.
Attention de ne pas oublier le trait d’union entre les deux syllabes.

– Avec un mot à double consonne, on coupe entre les deux consonnes.
Exemples : Sommeil : SOM – MEIL;  :Appeler : AP – PE – LER

– Un mot ne se coupe pas après :

  • Une apostrophe (l’-habitude)
  • Entre deux voyelles (un oise-au),
  • Après « x » suivi d’une voyelle (ex-act),
  • Après une seule lettre (a-méliorer)

Publicités

Les commentaires sont fermés.